• Des jumelles nées avec 87 jours d'écart !

    Des jumelles nées avec 87 jours d'écart !

    Amy et Katy, deux petites jumelles irlandaises, pourraient très prochainement entrer dans le Guiness Book des Records à la rubrique « plus long intervalle de naissance de jumeaux ».

    Et pour cause : les deux petites filles sont nées l’an dernier avec 87 jours d’écart…

    Des jumelles nées avec trois mois d’écart ! Impossible songez-vous ? C’est pourtant l’histoire d’Amy et Katy, deux petites irlandaises nées en 2012 avec 87 jours d’écart ! En lice pour entrer dans le livre Guiness Book des Records pour la rubrique « plus long intervalle de naissance de jumeaux », les deux petites filles font figure d’exception. Pour les médecins, leur naissance représente « l'équivalent médical d'un billet de loterie » et affirment « n'avoir jamais vu quelque chose de semblable durant leur carrière », rapporte le site 7sur7.be.

    Des contractions à la 23ème semaine de grossesse

    Amy a vu le jour le premier juin 2012 tandis que Katy n’est arrivée que le 27 août, soit 87 jours après sa sœur. Leur maman, Maria, n’en était qu’à sa    23ème semaine de grossesse quand elle a commencé à ressentir les premières contractions. Elle s’est alors rendue aux urgences, où elle a accouché très prématurément d’Amy. Très fragile, la petite fille a tout de suite été placée sous incubateur.

    « J’étais si fatiguée après avoir accouché d’Amy. Mais je devais me concentrer et donner naissance à la deuxième » raconte Maria. « Et puis mes contractions ont stoppé. C’était comme si je n’avais jamais accouché. Le moment aurait dû être joyeux mais il était terrifiant. J’avais un bébé en néonat’ et l’autre qui se battait dans mon ventre. »

    87 jours d’attente…

    Les médecins conseillent alors à la maman de se reposer. « Chaque jour passé dans mon ventre était un jour de gagné ! ». C’est ainsi que Katy a vu le jour 87 jours après sa sœur. Bien que jumelles, les deux petites filles ont deux dates d’anniversaire distinctes…

    « J'appelle mes filles "mes petits miracles" parce qu'elles en sont vraiment ! »  conclut Maria.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :