• L'humain ne supporte que ce qui vient de lui ( les bombardements, les chantiers, ... qui font des cratères énormes... )

    Comment lutter contre les taupes au potager ? Quelle drôle de question ?

    Pourquoi vouloir lutter contre les taupes ? Au potager, elles ne vous font absolument pas concurrence et ne viendront pas manger vos légumes.

    Quand on veut avoir une belle pelouse « à l'anglaise », ce petit mammifère se révèle un véritable trouble-fête en soulevant un peu partout de disgracieux monticules de terre, les taupinières. Mais au potager... c'est le contraire.

    Le régime des taupes étant uniquement insectivore, il n'y a aucun risque qu'elles s'attaquent massivement aux racines de légumes. Tout juste peuvent-elles, éventuellement, sectionner celles qui se trouvent sur le passage de leurs galeries, et déranger les semis en remontant la terre en surface. Mais ces inconvénients sont vraiment mineurs en comparaison des avantages liés au travail des taupes. Ces gourmandes absorbent quotidiennement leur poids – 50 g – en larves d'insectes et autres vers qui, pour beaucoup, sont des ravageurs du jardin.

    Par leurs galeries, en les creusant, les taupes accomplissent un travail d'ameublissement et d'aération du sol qui permet à l'eau et à l'air de mieux pénétrer la terre en profondeur.

    Et la terre des taupinières a elle aussi son utilité, sa structure bien granuleuse est idéale pour les plantations en pots ou la surface d'une pépinière !

    Avant de vous lancer dans la chasse aux taupes, réfléchissez donc à l'équilibre entre les désagréments subis et les bénéfices apportés.

    D'autant que la taupe est plutôt solitaire – on compte en moyenne une taupe pour 100 m2 – et que, une fois son réseau de galeries achevé, elle cesse de creuser ( sauf petites réfections suite à effondrement ).


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique