• La fête des mères

     

    1906 – ARTAS, Isère, berceau de la fête des mères

    La première fête des mères a été célébrée en 1906 dans le village d’Artas en Isère, le 10 Juin.

    En effet, ce jour-là, à l’initiative de Prosper ROCHE, fondateur de l’Union fraternelle des pères de famille méritants d’Artas, une cérémonie en l’honneur de mères de familles nombreuses eut lieu. Prosper Roche était lui-même père d’une famille de sept enfants, ancien engagé volontaire dans la campagne de 1870/1871

    Deux mères de neuf enfants reçurent, ce jour-là, un prix de « Haut mérite maternel » :

    Madame Joseph BOUVARD, née Marie Louise FAURE, qui a neuf enfants.  Madame Joseph PHILIPPE née Marie OGIER, qui a également neuf enfants. 

    Le diplôme original créé par Prosper ROCHE est conservé dans la bibliothèque de l’Institut de France avec les archives de l’association.

    La fête des mères

    1918 – Célébration de la première journées des mères en hommages aux soldats morts au front

    Le 16 Juin 1918, la ville de Lyon célèbre la journée des mères en hommage aux mères et aux épouses qui ont perdu leurs fils et leur mari pendant la Première Guerre mondiale. Il faut signaler qu’à l’origine cette fête avait dans un premier temps été célébrée, pour les mêmes raisons, aux Etats Unis, avant qu’elle ne soit célébrée en France.

    La fête des mères

    De 1919 à 1950

    Le 15 Août 1919, Projet d’organisation d’une « Journée des Mères de Familles Nombreuses » proposée sur tout le territoire français au Ministre de l’Intérieur. Les lenteurs administratives ne permirent pas d’instituer cette Fête nationale des mères en 1919. Cependant, de nombreuses cérémonies eurent lieu localement dans un certain nombre de villes.

    Le 9 Mai 1920, le Ministre de l’Intérieur autorise la première « Journée nationale des Mères de famille nombreuses », comportant pour la première fois, une collecte publique, dont les fonds étaient destinés à récompenser les familles les plus méritantes. Ce fut un plein succès. A compter de cette date, la Fête des Mères prend sa place dans le calendrier annuel. Le Gouvernement a pris la décision de célébrer chaque année la « Journée des Mères ».

    Le 20 Avril 1926, première cérémonie officielle, avec remise solennelle des médailles de la Famille Française. Cette médaille est accordée aux Mères qui ont dignement élevé de nombreux enfants afin de rendre hommage à leur mérite et de leur témoigner la reconnaissance de la Nation.

    En 1931, dans une circulaire adressée au Préfet, le Ministre de la Santé Publique rappelait l’importance qu’il attachait à cette manifestation.

    Ce n’est donc pas, contrairement à ce qui est souvent relayé dans les médias, une création du maréchal Pétain : en 1941, le régime de Vichy ne fait qu’inscrire la fête des mères au calendrier, instaurant de façon officielle la fête des mères. En 1942, le maréchal Pétain s’adresse à la radio aux femmes en ces termes :

    « Vous seules, savez donner à tous ce goût du travail, ce sens de la discipline, de la modestie, du respect qui font les hommes sains et les peuples forts. Vous êtes les inspiratrices de notre civilisation chrétienne ».

    Le 24 Mai 1950,  Texte de loi instituant la fête des mères, signé par le Président de la République Vincent AURIOL. La Fête des Mères est fixée au dernier dimanche de mai, si cette date coïncide avec celle de la Pentecôte, la Fête des Mères a lieu le premier dimanche de juin. Ce texte a été repris dans le Code de l’action sociale et des Familles.

    La fête des mères

    Loi n°50-577 du 24 Mai 1950 relative à la Fête des Mères.

    https://lechemindemesaieux.wordpress.com/


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :