• Dans l’introduction de la chanson Roxanne du groupe de rock The Police, on entend deux sons incongrus…

    En effet, si l’on tend bien l’oreille, un accord de piano surprenant, pour ne pas dire faux, retentit. Il est immédiatement suivi d'un éclat de rire !

    Qu'y a-t-il de si amusant dans cette chanson ?

     

     

     Où l'on apprend à regarder où l'on pose ses fesses.  

    Pochette du single de Roxanne
    Voir en grand 

     

    A priori, pas grand-chose… Tout commence en 1977, quand le groupe loue une chambre dans un hôtel miteux à Paris.

    Depuis la fenêtre, le chanteur Sting observe les allées et venues des prostituées. Inspiré, il imagine une chanson sur une histoire d’amour entre un homme et une fille de joie.

    Et le groupe ne va pas chercher bien loin l’inspiration pour le titre : direction le hall de l’hôtel ! Il y a sur le mur une affiche de la pièce Cyrano de Bergerac.
    L’héroïne, Roxane, vit comme dans la chanson une histoire d’amour compliquée... Son prénom sera le titre du morceau !

     

     

    Où l'on apprend à regarder où l'on pose ses fesses.

    Percy Anderson, L'acteur Benoît-Constant Coquelin en costume de Cyrano de Bergerac, 1906
    Voir en grand

     

    Une fois la chanson écrite et composée, The Police est réuni dans le studio, prêt à enregistrer.

    Juste avant la prise, Sting se tient à côté d’un piano. La guitare et la batterie entament le morceau. Mais le chanteur, pas très réveillé, s’asseoit sur les touches du piano, pensant que son couvercle était rabattu. C’est cela qui produit cet accord désordonné, et qui provoque l’éclat de rire de Sting !

    Amusé par ce moment spontané, le groupe décide de garder l’enregistrement.

     

    Où l'on apprend à regarder où l'on pose ses fesses.

    Le chanteur Sting en concert en mai 2007 à Vancouver, ph. : Kris Krüg
    Voir en grand 

     

    Le titre Roxanne paraît en 1978 sur l'album Outlandos d'Amour : c’est le début du succès ! Roxanne devient leur tube phare et reste très populaire encore aujourd’hui : le rire de Sting n’a pas fini de retentir...

     

    Où l'on apprend à regarder où l'on pose ses fesses.

    La pochette de l'album Outlandos d'Amour
    Voir en grand 

     

    Où l'on apprend à regarder où l'on pose ses fesses.

    Le groupe The Police en 2007
    Voir en grand

    Article paru dans Musiktips


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique