•  En 1822, Victor Hugo a 22 ans. Le jeune homme est secrètement fiancé à Adèle Foucher. Pour lui, la jeune fille est absolument parfaite ! Il lui trouve seulement un inquiétant défaut : sa passion pour le dessin… 

    Adèle Foucher a même un certain talent, comme le prouve le portrait qu’elle fait de son fiancé Victor. 

    Pour qu’elle puisse se perfectionner, ses parents l’ont placée chez une portraitiste, Julie Duvidal de Montferrier. Même si cette dernière jouit d’une belle réputation, Victor Hugo est préoccupé… 

     

    Préjugés !

    Adèle Foucher, Portrait de Victor Hugo, 1820, pierre noire et craie blanche sur papier, localisation inconnue

     

    L’admiration d’Adèle pour sa professeure l’inquiète. Dans la société de l’époque, le statut d’artiste est assez mal perçu. Surtout pour une femme ! Victor Hugo demande donc à Adèle de ne plus fréquenter la peintre. Pour lui, ce serait une catastrophe qui ternirait la réputation de la jeune femme. 

    Il écrit à sa fiancée : « Convient-il à une femme de descendre dans la classe des artistes, classe dans laquelle se rangent les actrices et les danseuses ? » 

    En d’autres termes, les femmes de mauvaise vie… 

     

    Préjugés !

    Julie Duvidal de Montferrier, Portrait d’Adèle Foucher, 46x34 cm, vers 1820, Maison de Victor Hugo, Paris © Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet

     

    Heureusement, Adèle désobéit à Victor. Julie Duvidal continue à lui donner des leçons, en parallèle de sa carrière de portraitiste. Finalement, Victor Hugo apprend à connaître Julie et compose pour elle plusieurs poèmes. Elle finit même par devenir un membre de la famille Hugo puisqu’elle épouse le frère de Victor. Ainsi, l’artiste tant redoutée devient une belle-sœur bien-aimée ! 

    Quand à Victor, il succombera quelques années plus tard aux charmes d’une actrice… Faites ce que je dis, pas ce que je fais ! 

     

    Préjugés !

    Julie Duvidal de Montferrier, Autoportrait, 65x53 cm, 1818, École Nationale supérieure des Beaux-arts, Paris

     

    Article paru dans Artips 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique