• Une plante emblématique qui renferme de nombreuses légendes

    Emblème de Tahiti et pilier des traditions polynésiennes, son nom latin est « Gardenia Tahitensis » ; mais ses magnifiques petites fleurs aux pétales blancs comme neige, disposées en étoile, sont plus communément appelées Tiaré Tahiti, ou Tiaré Mahoi, ou encore Tiaré Apetahi, en fonction de l’endroit où on les trouve. La connotation avec le mot « tiare » qui signifie notamment « couronne » convient parfaitement à la fleur, car elle est la reine légitime de toutes les fleurs polynésiennes et son parfum délicat est aussi inoubliable que doux. Utilisée dans un grand nombre de produits d’hygiène, la fleur de tiaré est abondante et précieuse.

     

    Originaire des côtes montagneuses du Pacifique Sud, la fleur de tiaré a la particularité d’être l’une des rares fleurs cultivées originaires de Polynésie. C’est la fleur nationale de la Polynésie française et des îles Cook. Le tiaré est un type de gardénia qui pousse à Tahiti, la plus grande île de la Polynésie française dans le sud de l’océan Pacifique. C’est l’âme et le symbole de Tahiti. Les hommes et les femmes tahitiens portent ces fleurs parfumées lors de cérémonies spéciales, et elles sont généralement données aux invités à Tahiti, en signe de bienvenue.

     

    Une plante emblématique qui renferme de nombreuses légendes

     

    De la famille des rubiacées, le tiaré pousse sur de petits arbustes, qui produisent un nombre limité de fleurs chaque année. Complètement exempt de toxicité, il est le plus couramment utilisé de toutes les plantes polynésiennes. En médecine traditionnelle, la fleur de tiaré est préparée dans une variété de préparations pour répondre à tous les besoins ; en infusion, trempée dans de l’eau tiède, moulue avec d’autres essences ou broyée avec quelques gouttes de Monoï. Les Polynésiens ont notamment utilisé ces préparations étranges pour soulager les maux d’oreille, les migraines et les piqûres de moustiques. Ils utilisent également la fleur pour parfumer leurs maisons en déposant quelques fleurs de tiaré dans la petite soucoupe remplie d’eau pour libérer son parfum délicat et sucré.

     

     

    La légende de la fleur de tiaré apetahi

    La fleur de tiaré apetahi est l’une des plantes les plus rares et les plus belles au monde. Membre de la famille des campanulacées tropicales, le tiaré apetahi ne pousse que sur une seule île de la planète : l’île de la Polynésie française de Raiatea. Plus précisément, cette espèce particulière de fleur de tiaré ne grandit qu’à un seul endroit de l’île, sur le volcan éteint du mont Temehani. Avec ses fleurs blanches à cinq pétales en forme de main évasée et un parfum magique et capiteux, cette fleur n’a jamais été cultivée avec succès ailleurs que sur les pentes du mont Temehani.

     

     

     

     

    L’île de Raiatea était l’ancien cœur spirituel de la Polynésie. Raiatea se traduit par « ciel lointain » ou « ciel avec une lumière douce », et est associé à de nombreuses légendes polynésiennes. La légende sur la fleur apetahi est l’une des plus populaires d’entre elles. La légende était celle d’une jeune fille d’une beauté incomparable, appelée Tiaitau. Elle devint l’amante du roi Tamatoa et, lorsque ses guerriers et lui-même se rendirent au combat, ils lui demandèrent d’attendre son retour. Elle lui a dit qu’elle escaladerait la montagne sacrée, Temehani, pour attendre son retour.

     

    Tiaitau a longtemps guetté le retour de son amant du haut du mont Temehani, mais quand elle vit le soleil éclairé son aviron abandonné dans les vagues et son canot vide flottant sur l’océan, elle se sentit si désespérée qu’elle décidé de se suicider. Pour ce faire, elle s’est coupée la main pour se vider de son sang, donnant ainsi naissance à la fleur de tiaré apetahi. Cette légende est très variable en fonction de ceux qui la racontent. Certains disent que Tiaitau s’est tuée parce que son mari l’a trompé ; d’autres affirment que c’était une déesse tombée amoureuse d’un humain, vivant ainsi un amour interdit.

     

     

     

    La fleur de tiaré, le bien-être et le cosmétique

    Les Polynésiens portent généralement au quotidien une fleur tiarée à l’oreille, et cela est valable autant pour les femmes que les hommes. Porter la fleur de tiaré du côté du cœur signifie que vous êtes engagé. Cependant, le porter sur le côté droit signifie que vous êtes célibataire et que vous recherchez votre bien-aimé. Cette fleur est un symbole important dans la vie et la culture polynésiennes. Une tradition est de faire des colliers de tiaré avec beaucoup d’autres fleurs afin de pouvoir offrir le collier aux étrangers qui visitent la région.

     

    La fleur de tiaré est utilisée en Polynésie entre autres pour la création du célèbre « Monoï », une huile parfumée à la fleur de tiaré. Le Monoï de Tahiti est l’union entre les riches extraits de noix de coco et le tiaré. Il est très apprécié des Polynésiens pour protéger, nourrir, adoucir et hydrater la peau. En ce qui concerne les produits industrialisés, les fleurs de tiaré sont appréciées pour ses propriétés antiseptiques dues à la richesse en huiles essentielles, ainsi que ses propriétés calmantes et purifiantes grâce à l’acide salicylique et ses dérivés, les salicylates. De fait, la fleur est souvent utilisée dans des produits de soin de la peau. La fleur de tiaré est également une source d’inspiration hautement raffinée pour les parfumeurs.

     

     

     

     

     

    La célébration de la fleur de tiaré

    La fleur de tiaré est si importante dans la culture polynésienne qu’on y a décidé de lui consacrer toute une journée de célébration. Tous les 7 décembre, la Tahiti célèbre chaque année la « Journée du Tiaré Tahiti ». Ce jour est un hommage particulier à l’emblématique gardénia tahitien. Lors de cette journée, de nombreuses activités sont organisées, comme des concours dans lesquels les habitants se font concurrence pour trouver le meilleur moyen de mettre en valeur la fleur nationale. Les rues et les espaces publics sont généralement recouverts d’un décor floral festif, faisant du centre-ville de Papeete un endroit très parfumé en ce jour particulier.

     

    Article paru dans dailygeekshow

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :